Conditions de réouverture en toute sécurité des commerces non-alimentaires
30 avril 2020

Crise du Covid-19

Conditions de réouverture en toute sécurité des commerces non-alimentaires

Ce 30 avril, les interlocuteurs sociaux du commerce ont signé une déclaration commune fixant les conditions pour un redémarrage en toute sécurité des magasins non-alimentaires le 11 mai prochain.

Voici les principales mesures de l’accord intervenu…

 

AVANT LA RÉOUVERTURE

Avant de redémarrer un magasin, il est essentiel de bien se préparer afin de garantir la sécurité des clients et du personnel. À cette fin, un certain nombre de mesures de base peuvent être mises en œuvre. Elles peuvent être prises au siège social et/ou au niveau des magasins.

 

  1. Si nécessaire, faites procéder à un nettoyage préalable des locaux et des équipements utilisés par les clients et le personnel.
  2. Veillez à une bonne communication avec vos employés, clients et fournisseurs. Par exemple, organisez régulièrement des séances d’information pour les employés et des panneaux d’information pour les clients et les fournisseurs.
  3. Assurez-vous que tous les équipements d’hygiène et de sécurité sont suffisamment disponibles avant de réouvrir votre commerce. La distanciation sociale est l’élément clé des lignes directrices ci-dessous.

 

Toutefois, il faut distinguer entre les zones qui ne sont accessibles qu’au personnel et les zones dans lesquelles les clients sont également présents. En outre, il convient de tenir compte du fait que ces lignes directrices sont transversales et que leur mise en œuvre pratique ultérieure doit être envisagée au niveau de l’entreprise et/ou de du magasin.

 

ENDROITS UNIQUEMENT ACCESSIBLES AU PERSONNEL

Les zones des entreprises non alimentaires auxquelles seul le personnel a accès sont soumises aux mêmes mesures juridiques que celles qui figurent dans le décret ministériel du 23 mars 2020 sur les mesures urgentes pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 et dans le décret ministériel du 17 avril 2020 modifiant le décret ministériel du 23 mars 2020 :

 

  • Le télétravail est obligatoire pour toutes les fonctions où cela est possible, sans exception.
  • Pour les emplois où le télétravail ne peut être appliqué, les entreprises doivent prendre les mesures nécessaires pour assurer le respect des règles de distanciation sociale, notamment en maintenant une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

 

Les mesures suivantes peuvent donc être recommandées pour ces domaines :

  1. Les mesures nécessaires doivent être prises pour garantir une distance physique de 1,5 mètre. Cela s’applique aussi bien au lieu de travail qu’à la cafétaria ou aux vestiaires.
  2. Des mesures d’hygiène renforcées. Cela s’applique à la fois au personnel et aux parties externes (fournisseurs, visiteurs…)
  3. Limiter le nombre d’employés dans les mêmes locaux. Le nombre de personnes dans une pièce doit être tel que la distance physique de 1,5 mètre puisse être garantie à tout moment. Cela s’applique également si le transport est assuré (par exemple, les navettes).
  4. Port du masque pour le personnel

 

ZONES ACCESSIBLES AUX CLIENTS

Dans les zones accessibles aux clients, il convient de veiller au strict respect des précautions suivantes :

  1. Les mesures nécessaires doivent être prises pour garantir une distance physique de 1,5 mètre. Cela s’applique à la fois au personnel et aux clients.
  2. Nombre de clients dans le magasin limité à maximum 1 client par 10 m²
  3. Un client peut rester dans un magasin pendant maximum 30 minutes
  4. Dans la mesure du possible, le client vient seul

En outre, les éléments suivants sont fortement recommandés par le gouvernement :

  • Encourager les paiements électroniques
  • Des mesures d’hygiène renforcées pour les clients et le personnel
  • Le port du masque pour le personnel.

Les dernières actualités