fbpx
RH : l’écart salarial entre les femmes et les hommes se réduit
16 mars 2021

L’écart salarial entre les femmes et les hommes s’élève à 9,2%. Sans correction pour la durée du travail il grimpe à 23.1%. Ce deuxième chiffre prend davantage en compte l’effet du temps partiel des femmes. Il s’agit d’une légère diminution par rapport à l’année précédente où ces chiffres s’élevaient respectivement à 9,4% et 23,4%. Pour que l’écart salarial disparaisse, la politique doit passer à la vitesse supérieure.

Le rapport sur l’écart salarial publié en 2021 est un rapport élargi. Tous les 4 ans, l’Institut publie en effet un rapport comprenant les indicateurs suivants : la profession, le secteur d’emploi, le type de contrat, la durée de travail, la région d’emploi, le niveau d’instruction, l’ancienneté, l’âge, l’état civil, la composition du ménage et la nationalité. Ceux-ci « n’expliquent » cependant qu’une partie de l’écart salarial (49.4%). Le rapport 2021 met en lumière une certaine précarisation des emplois situés au bas de l’échelle du marché du travail. Au sein de ce groupe, les femmes qui associent bas salaire et temps partiel sont encore plus vulnérables que les hommes. Ainsi, l’écart salarial entre hommes et femmes occupant un emploi d’ouvrier-ère dans le secteur privé s’élève à 20,3% lorsqu’il est corrigé pour la durée de travail, et à 43% sans correction.

Les dernières actualités