Daniel Cauwel, Président du SDI : « Nous exigeons une commission d’enquête Coronavirus ! »
18 juin 2020

« Maintenant que la pandémie s’affaiblit, il est indispensable de tirer les enseignements de la crise sanitaire et économique que nous traversons pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Il est légitime que nous nous demandions si cette crise a été gérée de la meilleure des façons. Personnellement, j’en doute terriblement. En tant que citoyen, nous avons le droit de savoir ce qui a fonctionné ou dysfonctionné, et cela dans la plus grande transparence.

Non seulement pour éviter de reproduire les mêmes erreurs en cas de rebond ou de nouvelle pandémie, mais aussi pour faire assumer leurs responsabilités par tous les intervenants qui se seraient rendus coupables de négligences ou d’erreurs trop importantes, sans même avoir la décence de démissionner de leur propre initiative.

Loin de moi l’idée de lancer une chasse aux sorcières, mais il est normal que chacun assume ses responsabilités devant la population, comme cela se fait dans toute entreprise où les dirigeants sont tenus de répondre de leur gestion devant leurs actionnaires.

Et cela sans tenter de se dédouaner avec des excuses bidon, comme par exemple en prétendant que les pays voisins ont également commis des erreurs. Ce n’est évidemment pas une raison valable.

Pour ma part, j’estime que la liste interminable des dysfonctionnements et des problèmes qui ont été mal gérés justifie aujourd’hui des explications claires nous soient fournies et que les responsabilités de chacun soient analysées en toute transparence.

Nous avons par exemple le droit d’exiger la clarté au sujet des points suivants :

  • Le record de décès que détient « officiellement » la Belgique.
  • La surmortalité de nos seniors en maison de repos. Comment est-il possible qu’on ait laissé mourir sur place toutes ces personnes âgées (65% des victimes), alors que les hôpitaux n’ont à aucun moment été proches de la saturation ???
  • La lenteur de réaction initiale et la sous-estimation de la dangerosité du virus.
  • L’absence puis le nombre totalement insuffisant de tests de dépistage.
  • La promesse non tenue de 25.000 tests quotidiens.
  • Le manque cruel de matériel et d’équipement pour le personnel soignant.
  • L’utilité « changeante » des masques, inutiles au départ, conseillés ensuite, puis obligatoires dans certains cas…
  • La destruction du stock stratégique de 6.000.000 de masques sans prévoir son renouvellement, et ce contre l’avis et les conseils explicites des experts.
  • Les cafouillages de commandes de masques …qui sont toujours absents plus de trois mois après le début du confinement et un mois et demi après qu’ils aient été rendus obligatoires dans les transports en commun.
  • L’incroyable dilution des responsabilités politiques (9 ministres de la santé !).
  • Les continuelles réductions de budget des soins de santé ces dernières années.
  • Le manque crucial de personnel infirmier et la faiblesse de ses conditions de travail.
  • L’insuffisance des indemnités pour les indépendants qui se sont retrouvés sans aucun revenu pendant des mois !
  • La disparité des indemnisations régionales, et les énormes retards de paiement rencontrés notamment en Wallonie.
  • L’absence totale de coordination entre les communes en ce qui concerne leurs mesures locales d’aide aux commerçants et aux entreprises…

Exigeons tous ensemble que la lumière soit faite sur ces (beaucoup) trop nombreux dysfonctionnements !

Nous devons faire entendre nos voix car presque tous les partis politiques participent à une majorité ou l’autre et il y a donc de fortes chances que la plupart feront le maximum pour éviter la tenue d’une réelle commission d’enquête.

Dans ce cas, ce serait aussi anormal que scandaleux ! Tout ce qui vient de se passer a changé notre vie à tous. Trop de nos proches sont morts. Trop d’entre nous sont au bord de la faillite.

Les erreurs commises ne peuvent en aucun cas se reproduire !

Exigeons aujourd’hui que nos responsables politiques fassent passer le sens de l’Etat au-dessus de leur intérêt personnel et du simple enjeu électoral ! »

Les dernières actualités