fbpx
Ouverture des soldes d’hiver : un début de soldes relativement prometteur
4 janvier 2022
Selon un sondage réalisé ce mardi par la Fédération Patronale Interprofessionnelle SDI auprès de ses membres commerçants, le bilan du premier jour des soldes est assez positif. Malgré les limitations liées au Covid-19 et la météo pluvieuse, la clientèle a répondu présent.

Les 218 commerçants interrogés ce mardi par le SDI font état d’un début de soldes relativement normal. Seule une minorité (31%) déplore une baisse de chiffre d’affaires de l’ordre de 15 à 20% par rapport aux lancements de soldes précédant la crise sanitaire.

C’est ainsi que, malgré l’interdiction de faire ses achats à plus de deux personnes et la pluie qui est tombée une bonne partie de la journée, il y a eu du monde dans les commerces. Daniel Cauwel, Président du SDI et membre de la Chambre des Classes Moyennes du Conseil Economique et Social bruxellois : “Ces désagrément ont manifestement été contrebalancés par le fait nous sommes en période de vacances scolaires !”

Il n’en reste pas moins que 57% des commerçants craignent toujours pour leur survie à moyen terme. Daniel Cauwel : “il apparaît chaque jour plus clair que la crise économique qui touche notre commerce de proximité n’est pas près de se résorber.”

Indépendamment des mesures de crise, le SDI relève que la période des soldes est de moins en moins attendue par les clients en raison des nombreuses promotions effectuées en décembre par les commerces de prêt-à-porter (ventes couplées) et du très important développement de l’e-commerce.

Aujourd’hui, le SDI recommande aux consommateurs de faire preuve de solidarité. Daniel Cauwel : “Les mesures de lutte contre la pandémie ont gravement handicapé notre économie. Les commerçants en sont les principales victimes, alors qu’ils ne portent aucune responsabilité sur la propagation du virus. Il faut dont tout faire pour leur permettre de survivre !”

Daniel Cauwel rappelle en effet l’importance du commerce de proximité qui structure la ville, fixe l’habitat, réunit les citoyens et contribue à la sécurité. Pour toutes ces raisons, il serait véritablement catastrophique de le voir disparaître.

Les dernières actualités