fbpx
Fuite de données Facebook : les conseils de la Police fédérale contre le phishing
20 avril 2021

Le réseau social Facebook a été victime d’une fuite de données concernant plus d’un demi-milliard d’utilisateurs. Parmi eux, 3,18 millions de Belges. Le ministre de la Justice et la Police Fédérale appellent à la plus grande prudence. 

Des identifiants Facebook, des numéros de téléphone, des noms complets, des dates de naissance, des adresses postales et électroniques : toutes ces informations ont récemment été publiées sur un forum de hackers. Un demi-milliard d’utilisateurs seraient concernés, révélaient les médias ce week-end. Parmi eux, on compterait 3,18 millions de Belges. “Il s’agit de données anciennes. Nous avons trouvé et réparé ce problème en août 2019“, a réagi un porte-parole de Facebook à l’agence de presse AFP. Néanmoins, il semblerait que les données circulent encore et que certains numéros de téléphone appartiennent toujours aux propriétaires des comptes Facebook. 

Soyez donc prudent lorsque vous recevez des appels inconnus ou des messages suspects. “Nous nous attendons à ce que des criminels en possession de ces données tentent à présent d’escroquer des gens. La plus grande vigilance est donc de mise face à des tentatives de phishing. Méfiez-vous des courriels, messages et autres appels téléphoniques qui vous demanderaient vos données bancaires ou tout autre information sensible“, a réagi le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. 

Le commissaire Olivier Bogaert, expert en cybersécurité à la Police Fédérale, tient lui aussi à délivrer ses conseils : “Ne donnez pas suite à des appels téléphoniques ou à des messages qui, par exemple, vous proposent la bonne affaire ou vous demandent de l’aide. Dans les réglages de votre téléphone, vous pouvez accéder à une option permettant de bloquer des numéros intrusifs. Documentez-vous bien à ce sujet ! Activez aussi la validation en deux étapes sur votre profil.

Il vous est possible de vérifier si l’adresse mail que vous utilisez pour vous identifier est concernée via : https://haveibeenpwned.com/ et https://monitor.firefox.com/

Il est toujours possible de signaler les messages suspects via Safe on Web.

 

Les dernières actualités