fbpx
Fermeture des métiers de contact et limitations imposées aux commerces non essentiels Colère du SDI : “Le gouvernement fait payer ses propres erreurs aux entreprises !”
24 mars 2021

A l’issue du Comité de Concertation de ce mercredi, la Fédération Patronale Interprofessionnelle SDI se déclare scandalisée par la nouvelle fermeture des métiers de contact et par les limitations imposées aux commerces non essentiels. La fédération déplore que le gouvernement se trompe à nouveau de cible !

Daniel Cauwel, Président du SDI et membre de la Chambre des Classes Moyennes du Conseil Economique et Social bruxellois : “Si je comprends parfaitement que l’urgence sanitaire réclame des mesures fortes, il est fondamentalement injuste que le gouvernement fasse payer aux entreprises ses propres échecs successifs sur la problématique des masques, des tests, du tracing, de la vaccination et du respect du télétravail !” 

Pour le SDI, ces nouvelles mesures de ralentissement de l’économie sont inutiles, car les commerces ne sont pas des foyers d’infections. De plus, elles vont causer d’importants dégâts et coûteront très cher aux finances publiques, sachant que plus de 8 commerces sur 10 sont à bout de souffle, ont déjà payé un tribut extrêmement lourd à la crise et craignent pour leur survie.

Et le Président du SDI de renchérir : “Ces nouvelles mesures sont véritablement catastrophiques. Vu l’absence de preuve de la dangerosité des commerces sur le plan sanitaire, il sera en outre très difficile pour la population d’y adhérer ! Depuis un an, les petits opérateurs économiques sont les citoyens les plus gravement touchés par la crise, alors qu’ils ne sont pas responsables de la propagation du virus et qu’ils ont supporté tous les investissements nécessaires en termes de matériel et de procédures pour pouvoir accueillir leur clientèle dans le respect des règles distanciation sociale.

 

Les dernières actualités