fbpx
Le congé de paternité des indépendants va être élargi
3 novembre 2020

Le 30 octobre 2020, le Conseil des ministres a décidé d’élargir le congé de paternité et de naissance des indépendants.

Le congé de paternité et de naissance  est accordé aux travailleurs indépendants, aidants et conjoints aidants qui interrompent temporairement leur activité professionnelle à l’occasion de la naissance d’un enfant avec lequel ils ont un lien de descendance ou de co-parenté.

En application depuis mai 2019, ce congé donne actuellement droit soit à une allocation pour dix jours d’interruption maximum, à concurrence de 83,26 € par jour, soit à une allocation pour 8 jours d’interruption maximum à laquelle s’ajoute une prime unique de 135 € en compensation des frais réalisés dans le cadre d’un système reconnu d’aide de nature ménagère (titres-services).

Ce congé passera de 10 jours (ou 20 demi) à 15 jours (ou 30 demi) à partir du 1er janvier 2021.

Par la suite, en janvier 2023, ces 15 jours seront de nouveau revus à la hausse, pour être amenés à 20 jours (ou 40 demi).

« Il s’agit là d’une bonne façon de permettre aux indépendants qui le souhaitent de profiter pleinement d’une naissance, comme peuvent le faire les salariés », a expliqué le Ministre des Indépendants et des PME David Clarinval. « La mesure permet également une répartition plus équilibrée entre les hommes et les femmes dans le cadre de l’accueil et des soins aux enfants, dans une conception moderne et équitable de la famille bien en phase avec notre époque. »

Les dernières actualités