fbpx
Indemnité wallonne de 3.500 € pour les secteurs encore à l’arrêt ou au ralenti : la plate-forme sera en ligne le 9 septembre
2 septembre 2020

Le Ministre de l’Economie Willy BORSUS annonce que la plateforme pour introduire une demande d’indemnisation complémentaire de 3.500 € sera en ligne le 9 septembre prochain.

Vu la prolongation par le Conseil national de sécurité des mesures de restriction dans certains secteurs, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’apporter un soutien supplémentaire aux entreprises et indépendants qui subissent toujours pleinement l’impact de ces mesures, à savoir :

  • ceux qui font partie de certains secteurs à l’arrêt ;
  • ceux dont l’activité est intrinsèquement liée aux décisions relatives aux évènements de masse ;
  • ceux dont l’activité est très limitée en raison de la restriction en ce qui concerne les voyages à l’étranger ;

Le Gouvernement a donc mobilisé 55.8 millions € afin d’octroyer une indemnité de 3.500 € aux entreprises et indépendants qui subissent toujours pleinement l’impact de la crise liée au covid-19.

Le Ministre de l’Economie Willy Borsus annonce aujourd’hui qu’après avoir mené à bien les procédures ad hoc de marchés publics pour mettre en place les modalités informatiques et techniques, la plateforme pour introduire une demande pour cette indemnisation complémentaire sera en ligne le 9 septembre prochain (jusqu’au 15 octobre inclus) à l’adresse suivante :

https://indemnitecovid.wallonie.be

Pour rappel, pour bénéficier de cette indemnité, il faut réunir deux conditions :

  • avoir bénéficié de l’indemnité de 5.000 €
  • exercer son activité dans les secteurs suivants :
  • Discothèques, dancing et similaires
  • Projection de films cinématographiques
  • Organisation de salons professionnels et de congrès
  • Gestion de salles de théâtre, de concerts et similaires
  • Activités foraines
  • Entretien corporel
  • Transports urbains et suburbains de voyageurs
  • Autres transports terrestres de voyageurs
  • Taxis
  • Gîtes de vacances, appartements et meublés de vacances
  • Chambres d’hôtes
  • Hébergements et autre de courte durée
  • Services de traiteurs
  • Activités photographiques
  • Conceptions de stands d’exposition
  • Location de vaisselle, couverts, verrerie, de fleurs et de plantes, d’articles pour la cuisine, d’appareils électriques et électroménagers
  • Locations de costumes, de textiles, de bijoux
  • Locations de tentes
  • Agences de voyages, voyagistes, services de réservation
  • Activités créatives, artistiques et de spectacle
  • Evénementiel sportif

Environ 15.000 petites, micro-entreprises ou indépendants exercent une activité dans ces secteurs et sont donc potentiellement éligibles.

Les dernières actualités