fbpx
Nouvelles mesures du CNS – Soulagement du SDI : “Ce ne sont pas les commerces qui propagent l’épidémie !”
23 octobre 2020

A l’issue du Conseil National de Sécurité de ce vendredi, la Fédération Patronale Interprofessionnelle SDI est soulagée par l’absence de décision de lockdown du commerce non alimentaire. En effet, à bout de souffle, les membres de la fédération et particulièrement les petits commerces ont absolument besoin de poursuivre leurs activités pour assurer leur survie économique.

Pour les commerçants, la crainte de ne plus être à même de poursuivre leur activité était énorme. Pour la plupart d’entre eux, les mesures de soutien actuelles seraient insuffisantes en cas de lockdown.

Le SDI est convaincu que les commerçants continueront à appliquer correctement les mesures de sécurité nécessaires, comme ils l’ont fait jusqu’à présent à la satisfaction de tous. Par ailleurs, les consommateurs sont à présent familiers avec les règles d’application dans les commerces et le SDI compte sur leur attitude responsable pour éviter les contaminations.

Enfin, il est clair pour le SDI qu’en cas de lockdown du commerce, ses acteurs se seraient sentis très injustement visés, puisqu’il ressort clairement des études disponibles que c’est dans la sphère privée de la population et non dans les commerces ou l’Horeca que le virus se propage.

Daniel Cauwel, Président du SDI et membre de la Chambre des Classes Moyennes du Conseil Economique et Social bruxellois : “Je suis très satisfait que le CNS ait “épargné” les commerces non alimentaires. Depuis 7 mois, ils font partie des opérateurs économiques les plus pénalisés par la crise, alors qu’ils ne sont pas responsables de la propagation du virus et qu’ils ont pour la plupart consenti des investissements et adapté leurs procédures pour pouvoir accueillir leur clientèle dans le respect des règles distanciation sociale.

Les dernières actualités